La piscine béton armé monocoque

Le béton armé constitue une structure étanche en elle-même. La masse béton est réalisée en une seule fois avec une armature fer continue, horizontale et verticale, non interrompue. L’armature et le dosage béton doivent faire l’objet d’une étude très précise réalisée par un professionnel. On obtient ainsi une véritable coque homogène, résistante et étanche. La finition est confiée à un revêtement dépendant du support de type carrelage, peinture ou enduits spéciaux. Leur mise en œuvre doit être réalisée selon les règles de l’art, de préférence par un professionnel.

On distingue 2 types de construction en béton armé : le béton coulé et le béton projeté.

  • Le béton coulé fait appel à la mise en place d’un coffrage dit récupérable (banche) ou perdu qui renferme une armature en fer afin d’obtenir un béton armé homogène en continu.
  • Le béton projeté consiste en la projection d’un béton sur un ferraillage qui constitue l’ossature même du bassin. Cette technique fait appel à 2 procédés différents : par voie sèche (gunite, origine américaine) et par voie humide.

Avantages :
Diversité totale des formes du bassin, réalisation de débordement, possibilité d’utiliser une multitude de revêtement de finition (carrelage, enduits divers, peinture, etc..)

Inconvénients :
La mise en œuvre est peu aisée et demande des compétences certaines. Il est indispensable de faire appel à un professionnel expérimenté et reconnu.
C’est le système le plus onéreux.